Tout s’arrangera

espoir et renaissance

Tout s’arrangera

Espoir et renaissance sont deux mots qui résonnent avec force en ce début d’année 2021. Je l’ai compris à présent, la dépression est une maladie dont on ressort transformé et grandi. C’est ce que j’ai voulu exprimer à travers ce poème, « Tout s’arrangera ».

Tout s'arrangera

Espoir et renaissance

Je croyais que sourire,

Me protégeait du pire,

Mais pendant ce temps-là,

Ça criait fort en moi.

 

Mes failles et mes fissures,

Se cachaient sous le mur,

De mon image parfaite,

Qui bâillonnait ma tête.

 

De quoi te plains-tu vraiment ?

Tu as tout ce qu’il te faut,

Un homme, un bon boulot,

Un foyer, un enfant.

 

Tu es forte ma chérie,

Le passé, c’est le passé,

Profite de ta belle vie,

Cesse de te lamenter.

 

Et mon corps a parlé,

Car il n’en pouvait plus,

Des émotions contenues,

Qui voulaient s’échapper.

Il m’a dit, faut que ça change,

Cette machine n’est pas toi,

Normal si ça te dérange,

Mais tu n’as pas le choix.

 

Un jour j’ai craqué net,

Je n’avais pas l’âme en fête,

Avec de la volonté,

Ça n’aurait rien changé.

 

J’ai cru devenir folle,

Une misérable faible,

Sans envie ni parole,

À mettre à la poubelle.

 

Finalement j’ai compris,

Que c’était une maladie,

Et que j’ai eu du courage,

De sortir de ma cage.

 

Alors en pleine tempête,

Je me suis redécouverte,

En rabattant les cartes,

Avant que ça ne reparte.

 

Mon corps avait parlé,

Car il n’en pouvait plus,

Des émotions contenues,

Qui voulaient s’échapper.

Il m’a dit, faut que ça change,

Cette machine n’est pas toi,

Normal si ça te dérange,

Mais tu n’as pas le choix.

 

Cette épreuve porte un nom,

Anxiété, dépression,

Et quand on passe par là,

On plonge dans l’embarras.

 

Pourtant si ça arrive,

C’est bien que ça ne va pas,

On part à la dérive,

On ne peut plus marcher droit.

 

Et mon cœur qui m’implore,

S’il te plaît accroche-toi,

C’est la vie et la mort,

Qui glissent entre tes doigts.

S’il te plaît garde espoir,

Continue à y croire,

Un moment tu verras,

Tu seras sur la bonne voie,

Un moment tu verras,

Tout s’arrangera.

 

Évidemment,

C’est épuisant,

Mais vient un temps,

Où les tourments,

Ne seront plus tout ce qu’il y a.

 

Ainsi à l’équilibre,

Tu retrouveras le vrai,

Sincère et enfin libre,

D’être qui tu es.

 

Grandie et en confiance,

Tu mesureras ta chance,

De t’en être sortie,

Transformée pour la vie.

 

D’ici là rassure-toi,

Si dans ta tête ça gronde,

Ça peut toucher tout le monde,

Même le plus puissant roi.

 

Et mon cœur qui m’implore,

S’il te plaît accroche-toi,

C’est la vie et la mort,

Qui glissent entre tes doigts.

Apprends donc à aimer,

Sans jamais t’oublier,

Un moment tu verras,

Tu seras sur la bonne voie,

Un moment tu verras,

Tout s’arrangera.

Héléna DAHL

Française résidant à Bruxelles, âgée de trente-deux ans, j’ai commencé ma carrière en tant qu’assistante parlementaire au Parlement européen, où j’ai travaillé pendant cinq années. Animée par ma passion de l’écriture, j’aspire aujourd’hui à une carrière d’auteure professionnelle. En effet, écrire a toujours fait partie de moi, et ce dès le plus jeune âge. Mon premier roman, La nuit s’éveille et tout s’éclaire, est une œuvre de fiction basée sur mon récit de vie. Mon deuxième roman, Un homme vrai, raconte l’histoire d’un homme face à la dépression.